Escapade gourmande en Tanzanie

Un circuit en Tanzanie ne se limite pas uniquement sur les visites touristiques ou le safari. Il faut dire que cette contrée africaine est réputée pour ses incroyables richesses culturelles, et le fait d’y passer un court séjour permettra sûrement aux routards de découvrir quelques-unes d’entre elles, à commencer par la gastronomie locale. Avant de se concentrer un peu plus sur les spécialités tanzaniennes, il est bon de préciser que la cuisine de ce pays a particulièrement subi les influences de l’Inde, du Royaume-Uni, et bien sûr, de l’Afrique. Les backpackers de passage à cette adresse seront probablement surpris de manger des plats fortement épicés, mais surtout très variés. Il faut également souligner que les recettes de chaque région tanzanienne dépendent de la religion de la communauté. Il va sans dire qu’il existe des interdits alimentaires et des repas spécifiques dans certaines localités, et les étrangers devront respecter cette culture durant leurs vacances pour ne pas offusquer les habitants ou leurs hôtes.

L’influence culinaire indienne dans la cuisine tanzanienne

La cuisine tanzanienne est inspirée de celle de l’Inde, de par la présence de diverses épices dans la plupart des recettes locales. Celles-ci contiennent, en effet, toutes sortes d’ingrédients tels que le safran, le clou de girofle, le poivre et le curry. Les amateurs de gastronomie seront sûrement ravis de goûter du riz masala (avec de la sauce épicée) au cours de leur voyage en Tanzanie. De plus, ils remarqueront sans doute l’odeur agréable et la saveur délicieuse de l’eau de coco dans la plupart des plats tanzaniens. Il faut dire que les gentilés, notamment dans les aires urbaines, n’ont pas l’habitude de manger trois fois par jour comme le font les Européens. Au quotidien, ils prennent leur petit-déjeuner qui est, généralement, basé sur du café ou du thé masala, des crêpes, des beignets ou du chapati (pain indien). À midi, ils ne mangent presque rien, mais naturellement, il y a des gens qui préfèrent déguster des samosas aux légumes ou quelques snacks à cette heure de la journée. Pour cela, les routards trouveront facilement de bons restaurants dans les villes tanzaniennes. S’ils vont, d’ailleurs, dans les agglomérations comme celles d’Arusha ou de Dar es-Salaam, ils découvriront beaucoup de coins gastronomiques et de cafétérias, dont la majorité est tenue et gérée par les Indiens.

La culture africaine dans la cuisine tanzanienne

Au cours de leur séjour en Tanzanie, les touristes étrangers découvriront certainement un grand nombre de restaurants tanzaniens qui servent des plats indiens, mais pas seulement. Ils auront également la chance de savourer l’ugali, une des recettes incontournables du pays. Cette nourriture est typiquement originaire d’Afrique de l’Est, et elle se présente comme une sorte de purée, contenant essentiellement de maïs ou de manioc. Bien qu’elle soit l’aliment de base pour les locaux, notamment pour les Africains, ce plat a plus de goût lorsqu’il est accompagné par du ragoût, des morceaux de viande mijotés dans une sauce, des légumes, ou du poisson. En parlant de ce dernier, il est également très présent dans les mets tanzaniens, et ce, grâce à la position géographique du pays. À Zanzibar, par exemple, les voyageurs auront l’occasion de déguster des crustacés frais et des fruits de mer (crabes, langoustes, etc.), cuits ou grillés.

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>