Les bases pour réussir des photos d’architecture

Lorsqu’on parle de photographie d’architecture, on entre dans deux domaines différents qui doivent être assemblés à un seul et unique produit. Dans ce type de travail, les monuments et les infrastructures sont les modèles à photographier comme les églises, édifices, les statues, etc… Ces monuments sont immobiles rendant facile la prise d’image mais il faut quand même être prudent lors de la prise de photo car plusieurs aspects et posture doivent être obtenus et imagés.

Les meilleurs moyens d’obtenir une excellente photo d’architecture

Pour pouvoir réussir une photo d’architecture, le meilleur moyen est d’une part de connaître les bases de ce genre d’activité artistique. Tout d’abord, le principe fondamental en photographie architecturale est la maîtrise des perspectives. Elle consiste à choisir une focale courte ou un grand angle avant se positionner à quelques distances du monument à photographier. Puis, on pivote l’’objectif vers le haut pour que l’édifice apparaisse entièrement dans le cadre. Une fois qu’on est face à l’infrastructure, à demi-hauteur et en parallèle du capteur de l’appareil photo, on est en bonne position pour la prise de photo. Il suffit après de cliquer sur l’appareil et le tour est joué. Ensuite, on peut aussi utiliser les techniques où on doit régler les problèmes de distorsion. Les méthodes d’application dans ce cas est d’ajuster tous  les défauts optiques qui se manifestent par une incurvation marquée par des lignes. Il existe en effet deux sortes de distorsion selon la focale utilisée. Le premier est la distorsion en barillet qui est une courbure vers l’extérieur et la seconde est la distorsion en coussinet qui est une courbure vers l’intérieur. Pour rectifier ce problème de distorsion, l’utilisation des boitiers numériques sont nécessaires pour y remédier. Or, si cela ne suffissent pas, on peut opter pour les performances rectificatrices des logiciels de retouche tels que le light room ou DxO.

Enfin, la dernière base essentielle d’une photo d’architecture est la gestion de la luminosité. Une image bien lumineuse surtout si vous utilisez la lumière naturelle est un atout fondamental dans ce domaine. La plupart du temps, les photographes professionnels choisissent la belle lumière du soleil pour éclairer les monuments ou les bâtiments. Ils préfèrent privilégier ce genre de source de lumière car rien ne vaut la lumière naturelle dans une photographie.

Les matériels à utiliser dans la photographie d’architecture

Dans la photographie d’architecture, il est nécessaire d’utiliser des bons matériels pour réussir les clichés. On peut citer par exemple une chambre photographique qui est un appareil dédié à ce genre de photographie pendant des décennies. Celui-ci a l’avantage d’obtenir des tirages de grand format avec des détails très précis. Après cela, le photographe architecture doit posséder un grand angle permettant un excellent champ de vision pour garder entièrement une structure. Pour les perfectionnistes, ils préfèrent utiliser des appareils de points qui intègrent par exemple un objectif à décentrement ou un trépied mobile pour qu’ils soient à leur aise au moment de cadrage et pour qu’ils soient le plus précis possible lors de la séance photo.

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>