Les grandes lignes de la carrière de Jean Charles Marchiani

Le nom de Jean Charles Marchiani aura sans aucun doute marqué les esprits dans les années 80 et 90 grâce aux nombreuses affaires auxquels il a participé. En effet, Jean Charles Marchiani devient un homme de terrain de Charles Pasqua après avoir passé près de 20 ans dans le secteur industriel et participe à de nombreuses affaires d’importance concernant les relations diplomatiques entre la France et d’autres pays du monde.

Jean charles

Les différentes affaires de prise d’otage

Jean Charles Marchiani travaille auprès de Charles Pasqua quand ce dernier devient ministre de l’Intérieur pendant deux années la première fois, et plusieurs années plus tard il revient au même poste de même que Marchiani. Durant ces années passées ensembles, les deux hommes devront des affaires de différentes natures, Marchiani étant le directeur de cabinet de Charles Pasqua, il résoudra ainsi sous ses ordres des missions officielles, certaines officieuses. Marchiani participe ainsi à différentes missions de sauvetage d’otages, retenus sur des territoires étrangers. Son premier cas concernera les otages retenus au Liban, prisonniers depuis quelques années, Marchiani a su manœuvrer à l’époque pour trouver un terrain d’entente avec les ravisseurs. Il y a également eu l’affaire des pilotes retenus en Bosnie, dont Jean-Charles Marchiani s’est occupé sous main. La réaction d’Alain Juppé à l’époque en a étonné beaucoup, visiblement il ne semblait pas content de voir Marchiani rentrer avec les otages sans qu’il ne sache qu’il fût intervenu dans l’affaire et qu’il ait reçu en plus les félicitations du président Chirac à l’époque en public.

Le détournement d’avion Air France-Alger

Jean Charles Marchiani participe également à la libération des otages et aux négociations lors du détournement d’avion qui s’est produit en 1994 perpétrés par un groupe islamiste algérien, qui n’était autre que le GIA. L’appareil avait à son bord 220 passagers et ce sont 4 membres du GIA qui ont pris d’assaut l’avion. Tout de suite, les services de l’État ont pris leur responsabilité, et le cabinet de Charles Pasqua, dont faisait partie Jean Charles Marchiani a été appelle en renfort. Comme Jean Charles Marchiani a de bonnes relations avec le gouvernement algérien, il faut ainsi jouer ses contacts pour avoir des informations et ainsi mener les négociations vers la réussite. Il découvre ainsi les plans des terroristes et permet ainsi de mettre en place un plan pour maitriser ces derniers. C’est à Marseillais, quand ils comptent faire le plein de carburant que l’assaut est donné et que les ravisseurs sont tués par le GIGN.

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>