Personnes âgées : Comment aider ses parents ?

Vous pouvez continuer à avoir une vie professionnelle et personnelle  stable tout en donnant à vos parents vieillissants les soins et l’attention qu’ils méritent. L’isolement, la solitude et l’ennui sont les problèmes les plus courants chez les personnes âgées. Ils  peuvent être aggravés par des problèmes de mobilité. En ne conduisant plus comme avant, les occasions de se faire des amis et de participer à des activités sociales sont moins nombreuses, ce qui explique pourquoi beaucoup de personnes âgées ont tendance à rester à la maison. Prendre soin de vos parents vieillissants peut devenir  une priorité absolue. Mais sans conseils extérieurs, vous risquez d’y laisser beaucoup de temps et d’énergie.

Voici trois conseils pour mieux aider vos parents seniors.

Organisez une réunion de famille avec vos parents.

Personne ne veut penser à ce qui pourrait arriver à ses parents.  Mais si vous souhaitez vraiment vous préparer à leurs besoins futurs, vous devez tous être sur la même longueur d’onde pour progresser.  Comme ce sujet peut être un sujet facile à repousser et à éviter, il est préférable de planifier une réunion dédiée.  Ce sujet ne doit pas être abordé de façon dramatique, alors le mieux est d’organiser un goûter ou un dîner à l’occasion.  Si toute la famille ne peut pas être physiquement présente, alors organisez un Skype pour que tout le monde soit inclus.

Anticipez la situation

Le but de cette conversation est de parler des besoins et des souhaits de vos parents.  Où voudraient-ils vivre s’ils ne peuvent plus vivre seuls ? En résidence senior ? En maison de retraite ? Comment ont-ils l’intention de payer leurs soins ? Que ressentent-ils par rapport à leur situation de vie actuelle ? La famille peut-elle faire quelque chose pour aider ?  Assurez-vous que vos parents et les personnes qui les entourent sont préparés émotionnellement à cette réunion.  Si c’est possible, essayez d’anticiper et d’éviter les conflits ou la mauvaise gestion des sentiments. Cela vous aidera au mieux à mener une conversation productive et positive.

Pensez aux ressources financières

Passez en revue la situation personnelle de vos parents.  Calculez leur épargne, leur endettement, leur sécurité sociale, leurs retraites et leurs autres revenus. D’après leurs dépenses mensuelles courantes, pendant combien de temps leur argent sera-t-il suffisant ?  Ont-ils des fonds supplémentaires ? Beaucoup d’entre nous sont mal à l’aise de parler d’argent.  Mais si vous vous attaquez à ces problèmes maintenant, quand il n’y a pas d’urgence, vous prendrez de meilleures décisions.

 Apprivoisez le bouleversement émotionnel de vos parents

Le changement est difficile pour tous. Si vous vous attaquez de front aux problèmes pendant que les choses vont bien, la préparation en prévision du plus dur vous permettra de vous occuper des émotions et des sentiments de chacun au mieux pour toute la famille.  Ne laissez pas vos sentiments vous empêcher de progresser, mais soyez sensible, car cette transition peut avoir des répercussions sur tout le monde. Affronter cette nouvelle phase de la vie peut faire peur aux parents.  Ils ressentiront un du désarroi et de l’incertitude à un moment de leur vie où le changement est compliqué. Ne dénigrez pas leurs inquiétudes, ne balayez pas leurs peurs ou ne regardez pas ailleurs lorsque leur comportement change.  Leur tristesse et leur peur peut se manifester par de la colère ou de l’obstination et même de la dépression. Soyez sensible au fardeau émotionnel que cette transition peut représenter  pour  vos parents. Soyez patient et solidaire. Ecoutez leurs préoccupations et faites appel à des professionnels tels que des psychiatres si besoin.

Leave a Comment

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>